Comment changer un turbo sur Seat altea ?

De nos jours, tous les véhicules sont équipés d’un turbocompresseur. Ainsi, un véhicule qui fonctionne à l’essence ou avec le diesel possède un turbo. Un véhicule de marque Seat Altea possède donc un turbo. La Seat altea un véhicule commercialisé pour la première fois en 2004.

Le turbo joue un rôle important dans le bon fonctionnement d’une voiture. Toutefois, lorsqu’il présente une panne, il faut le réparer ou procéder à un changement. Cet article vous indique précisément le processus de changement d’un turbo sur Seat altea.

Qu’elles sont les caractéristiques et avantages d’un turbo Seat altea ?

Turbo Seat altea

Avant d’effectuer l’achat d’un turbo Seat altea, il faut vérifier le modèle votre voiture. En effet, il existe plusieurs modèles du turbo Seat altea. Ainsi, on a :

  • Turbo 1,2 TSI avec 105 chevaux
  • Turbo 1,4 TSI avec 125 chevaux
  • Turbo 1,9 TDI avec 105 chevaux
  • Turbo 2,0 TDI avec 140/170 chevaux 

Chaque modèle de turbo correspond généralement à un modèle de voiture. Néanmoins, un modèle de turbo peut correspondre à plusieurs types de voitures à la fois. Une visite chez votre mécanicien vous permettra de connaitre le turbo idéal pour votre voiture. 

Concernant les avantages, on peut noter que le turbo Seat altéa possède deux atouts. Ainsi, il permet d’offrir au véhicule un gain de puissance. De plus, le turbo contribue à favoriser la réduction de la consommation d’essence. Ainsi, avec le turbo Seat altéa vous bénéficiez d’une augmentation de puissance tout en consommant moins de carburant.

Par ailleurs, le turbo possède deux hélices qui jouent un rôle non négligeable. En effet, une des hélices permet d’aspirer et de réinjecter l’air.

Précisons également que le turbo de votre voiture se distingue de tous les autres par un sifflement particulier. Dès que ce dernier parait bizarre, il faut penser à vérifier le turbo.

Quels sont les outils nécessaires pour changer votre turbo ?

Le mauvais état d’un turbo se manifeste de plusieurs manières. Ainsi, lorsque vous remarquez une augmentation des émissions polluantes ou encore une chute du niveau d’huile ou une diminution de la puissance, vous devez penser à la défaillance de votre turbo. 

Dans ce cas, vous devez le démonter en ayant recours à un professionnel. Toutefois, vous pouvez effectuer les réparations par vous-mêmes avec les outils adéquats :

  • Une pince plate
  • Les joints et goujons
  • Une petite quantité d’huile à moteur
  • Des clés à cliquet
  • Des clés allen et plates.

Qu’elles sont les étapes pour changer un turbo Seat altea ?

L’achat d’un turbo est accompagné de certaines pièces utiles pour changer le turbo. Au nombre de ces pièces, il y a de l’huile à moteur.

Outre ces pièces, vous pourrez compter sur un manuel qui vous indiquera les étapes à suivre :

Changement de l’huile du bloc moteur et le filtre à huile

Avant de procéder au changement du turbo, il faut procéder au changement de l’huile du bloc moteur. Ensuite, c’est au tour du filtre à huile d’être changé. 

En outre, vous devez choisir une bonne qualité d’huile en suivant les instructions du constructeur automobile. Une petite quantité de cette huile sera versée dans le bloc moteur.

Enlèvement des bouchons au niveau du turbo 

Au cours du processus, il est important de s’assurer de la propreté de l’ensemble du système du turbo compresseur. 

Le nettoyage et le graissage du turbo sont également des étapes importantes à respecter. En outre, vous devez contrôler les durites, les joints ainsi que les filtres afin de les débarrasser de toute obstruction. De plus, il faut procéder au changement du filtre à air et nettoyer le boitier. 

La prochaine étape consiste à vérifier le système d’échappement afin de le déboucher en cas d’obstruction par l’huile à moteur. Toutefois en cas de détérioration du système d’échappement, il faudra intervenir sur le catalyseur ou sur le FAP. 

En outre, la Vannes EGR doit subir un entretien. Ainsi, vous devez la nettoyer si elle est trop encrassée. 

La prise de repose du turbo va se poursuivre par l’enlèvement de l’ensemble des vis, des écrous et des conduits. Ensuite, il faut s’assurer que les joints collent pour que le nouveau turbo tienne. Enfin, il suffit de remplir le turbo avec l’huile à moteur.